Actualités

Etudiants Formation

Regards croisés d’étudiants agronomes

Accessible sur concours nationaux, différentes voies d’intégration sont possibles pour intégrer une école d’ingénieur agronome. Issus de divers horizons, Flavie Berdu et Valentin Laporte reviennent sur leur parcours et les atouts de la formation d’ingénieur agronome à VetAgro Sup.

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Quelle formation as-tu suivi et comment as-tu intégrer VetAgro Sup ?

Flavie Berdu : J’ai intégré VetAgro Sup en 2019. Mon parcours est quelque peu atypique puisque j’ai obtenu un Baccalauréat Professionnel Conduite et Gestion d’une Entreprise Hippique en 2016. Suite à cela, je me suis orientée vers le monde agricole en obtenant un Brevet de Technicien Supérieur en Productions Animales. Lors de ma deuxième année de BTS, je ne me voyais pas entrer dans la vie active avec mes diplômes. Je souhaitais approfondir mes connaissances et élargir mon champ de compétences. J’ai donc intégré une CPGE ATS Biologie, puis les résultats du concours m’ont menée à VetAgro Sup.

 Valentin Laporte : Je suis un étudiant ingénieur agronome de la promotion 2018-2021 originaire de Toulouse. J’ai été admis à VetAgro Sup via le concours A après deux ans de classes préparatoires BCPST.

Pourquoi as-tu choisi d’intégrer la formation d’ingénieur agronome ?

FB : La formation d’ingénieur agronome m’intéressait par son large éventail de compétences et son approche globale de l’agriculture, l’environnement et l’agroalimentaire. J’étais notamment intéressée par le secteur de l’environnement qui me tenait à cœur et coïncidait avec mon âme de citoyenne militante. Intégrer la formation pour apprendre et analyser les enjeux environnementaux actuels et participer à la mise en place d’alternatives en faveur de la transition écologique, était pour moi une nécessité.

VL : J’ai choisi d’intégrer la formation dans un premier temps car elle me permettait de me spécialiser dans les productions végétales qui sont le domaine dans lequel je souhaitais travailler. D’autre part, être dans une école à « taille humaine » dans laquelle on retrouve un esprit familial avec une résidence et une cantine sur le campus était un vrai plus pour moi. Enfin, je souhaitais découvrir la région avec ses paysages magnifiques et sa culture locale que ce soit rugbystique ou encore gastronomique.

Quelles sont les spécificités de la formation et de l’école ?

FB : VetAgro Sup est une école à taille humaine qui permet de nous épanouir dans notre formation et notre vie étudiante. La 1ère année est un tronc commun qui permet de nous ouvrir sur des thématiques qui ne nous auraient pas vraiment intéressé au premier abord. Puis, lors de la 2e année, les dominantes en S7 permettent de préciser notre projet professionnel et les mobilités Erasmus en S8 sont un vrai avantage pour avoir une ouverture à l’international et parfaire son anglais. Les spécialités à choisir en 3e année sont nombreuses et nous avons la chance d’avoir également des formations co-accréditées (Masters) avec l’Université Clermont Auvergne. Les nombreuses associations animent la vie étudiante et permettent à chacun de s’investir, en intégrant leurs bureaux ou leurs clubs. Sans oublier les instances telles que le Conseil de l’Enseignement et de la Vie Étudiante (CEVE), le Conseil d’Administration (CA) et depuis peu le Comité des Transitions dont des étudiants font partis.

VL : La spécificité principale de l’école est selon moi le large choix de personnalisation de notre parcours tout au long du cursus. Nous pouvons choisir dès la 2e année certains de nos modules et ensuite choisir parmi un large choix d’option en 3e année. Les nombreuses sorties et rencontres avec les professionnels sont véritablement le point fort de la formation. Les divers projets de groupes sont très professionnalisants et la vie étudiante  sur le campus est dynamique et constitue un atout indéniable de l’école !

Que retiens-tu de tes années d’études à VetAgro Sup ?

FB : VetAgro Sup est une école où il y fait bon d’étudier. L’ambiance entre étudiants est conviviale, les professeurs restent à notre écoute dans un processus d’amélioration continue de la formation et l’encadrement du corps pédagogique et administratif permet de nous accompagner dans notre projet professionnel. Le cadre de vie est également confortable, avec la chaîne des Puys à 30 min en voiture. VetAgro Sup est une bonne voie pour s’épanouir personnellement et professionnellement !

VL : Ces années m’ont permis de découvrir beaucoup de choses que j’ignorais sur l’agriculture au sens large. Mais surtout je retiendrai des rencontres tant professionnelles que personnelles qui m’ont marqué et m’ont fait beaucoup évoluer en tant que personne. J’en garderai de belles amitiés ainsi que des souvenirs incroyables et notamment le souvenir de la belle aventure humaine que nous avons vécu avec le BDE 2019.

En 3 mots, comment qualifierais-tu VetAgro Sup ?

FB : Enrichissant, accueillant, chaleureux

VL : Dynamique, formateur et convivial

Quels sont tes projets pour la suite ?

FB : J’envisage lors de ma 3e année d’étude de participer au concours des Ingénieurs des Ponts des Eaux et Forêts afin d’accéder à un poste à responsabilité sur le secteur de l’environnement et de la gestion des territoires. J’envisage autrement d’intégrer la DREAL en tant que chargée de mission ou cheffe de projet, toujours dans le secteur de l’environnement et de la transition écologique.

VL : Je souhaiterais travailler dans les productions végétales et plus particulièrement dans le domaine de la semence, que ce soit en recherche ou en production.

Quels conseils donnerais-tu aux candidats et futurs étudiants ?

FB : Que vous ayez un projet professionnel bien défini ou non en intégrant l’école, VetAgro Sup vous offre l’opportunité d’ouvrir votre esprit critique et d’acquérir des connaissances sur différents secteurs. Ainsi, vous pourrez profiter de la 1ère année, tant des enseignements variés que de la vie étudiante, avant de commencer à vous professionnaliser, toujours dans un cadre convivial. Ce n’est pas l’école qui vous définira, mais les opportunités saisies à travers vos choix associatifs, vos engagements, vos stages et votre parcours scolaire.

VL : Je conseille vraiment aux candidats de ne pas se baser sur un pseudo classement pour faire leur choix mais vraiment de regarder ce que font chaque école et surtout quelles sont leurs spécificités.
Pour les futurs étudiants je leur dis d’être curieux et de s’intéresser aux choses qu’ils vont découvrir, aux personnes qu’ils vont rencontrer pendant leur cursus. Je leur conseille de s’engager dans l’une des nombreuses associations de l’école car le monde associatif est surement ce qu’il y a de plus formateur, d’autant que c’est très gratifiant de travailler pour la communauté.
Je leur dis surtout : Profitez-en ! Ces trois années passent très vite et elles seront probablement parmi les meilleures de votre vie !