APCSᴇ – Agressions pulmonaires et circulatoires dans le sepsis

Présentation

Promouvoir la qualité de vie

Le sepsis est défini comme la réponse inflammatoire généralisée de l’organisme associée à une infection grave (péritonite, pneumonie, infection urinaire, etc.) due à une bactérie, un virus, un parasite ou un champignon. Les conséquences sont néfastes pour les fonctions vitales, la forme la plus sévère dite choc septique provoquant une mortalité très élevée en dépit des avancées de la médecine moderne. Les objectifs de l’unité de recherche sont : mieux comprendre les altérations circulatoires à l’échelle de la macro- et microcirculation, immunologiques et de la coagulation dans le sepsis ; envisager de nouveaux moyens pour explorer ces altérations ; trouver des nouveaux traitements.

L’équipe APCSᴇ est formée à la fois de vétérinaires physiologistes, anesthésistes, réanimateurs et d’un immunologiste du campus vétérinaire de VetAgro Sup mais également de médecins hospitalo-universitaires et praticiens hospitaliers des Hospices civils de Lyon. Ce travail collaboratif entre médecins et vétérinaires fait la force et l’originalité de l’équipe afin de répondre à ces questionnements scientifiques autour du sepsis. Les avancées scientifiques apportées par cette collaboration permettent non seulement de mieux prendre en charge les animaux septiques mais sont aussi transposables à l’homme ; la recherche fondamentale menée débouche sur de la recherche translationnelle : les mécanismes physiopathologiques décryptés, les explorations fonctionnelles mises au point et les nouvelles voies thérapeutiques ouvertes sont directement applicables à l’homme.

L’équipe APCSᴇ héberge une chaire scientifique travaillant sur les greffes de tissus composites afin de mettre au point une stratégie de greffe de main chez le nouveau-né avec une immunosuppression limitée dans le temps. 

Directeur de l’unité :
Bernard Allaouchiche (HCL)

Directrice adjointe et correspondante VetAgro Sup :
Jeanne-Marie Bonnet

Axes de recherche

Les activités de recherche de l’équipe visent à améliorer la compréhension de la physiopathologie du choc septique en s’appuyant sur des outils innovants d’exploration, avec pour finalité de développer de nouvelles thérapeutiques chez l’homme et l’animal.

APCSe a centré ses études sur les altérations circulatoires (macro- et microcirculation), immunologiques et de la coagulation.

Tutelle

Logo VetAgroSup original

Partenaire

Contact

Vous pouvez contacter l’unité APCSé par mail : bernard.allaouchiche@chu-lyon.fr