Actualités

Formation

VetAgro Sup, à travers son école interne ENSV-FVI, participe au travail de création d’un tronc commun de formation pour les hauts fonctionnaires

VetAgro Sup contribue, à travers son école interne ENSV-FVI, à la création d’un tronc commun de formation pour les hauts fonctionnaires au profit de l’Institut du service public, qui succédera à l’École Nationale d’Administration (ENA) en 2022.

L’école interne de VetAgro Sup, l’ENSV-FVI (école nationale des services vétérinaires) est, depuis 1973, l’école d’application du corps des inspecteurs de santé publique vétérinaire (ISPV) et depuis 2004 centre collaborateur de l’OIE pour la formation vétérinaire et le renforcement de leurs capacités[1].

A la suite du rapport Thiriez, VetAgro Sup / ENSV-FVI a été invité par la DGAFP (Direction générale de l’Administration et de la Fonction publique) à rejoindre le groupe de travail des écoles formant les hauts fonctionnaires français (école polytechnique, ENA, EHESP, INET, ENSAM, ENM, ENSV, ENSP, IH2EF, ENSSIB, INP, ENS[2]).

La nouvelle organisation de l’institut du service public permettra d’apporter un socle commun de connaissances aux futurs hauts fonctionnaires autour de cinq thématiques : les valeurs de la République, la transition numérique, la transition écologique, la pauvreté et les inégalités et les rapports à la science.

VetAgro Sup / ENSV-FVI travaille ainsi avec l’école des Mines de Paris, l’école polytechnique et l’école des hautes études en santé publique à la mise en place de formations sur la thématique « rapports à la science » avec l’objectif :

  • D’expliquer la construction d’une politique publique dans un système complexe en s’appuyant sur les apports de l’expertise scientifique
  • De démontrer la complexité de la prise de décision dans un contexte d’incertitude lié à l’absence de données scientifiques ou d’appréhender leur limite
  • De communiquer sur les choix politiques réalisés dans un contexte où la société participe de plus en plus au débat public
  • De montrer comment l’innovation mais parfois aussi des politiques de retrait interviennent dans la décision

Pour VetAgro Sup, ce travail est l’occasion d’apporter son expertise en tant qu’acteur reconnu de la santé globale et de sensibiliser les hauts fonctionnaires au concept « une seule santé » (santé humaine, santé animale et santé de l’environnement) grâce à une formation transdisciplinaire.

Cette approche commune sera également l’occasion d’initier les élèves dès leur entrée dans le cursus à travailler ensemble et à créer des connexions avec leurs futurs collaborateurs ou interlocuteurs, facilitant d’autant plus les ponts entre les pratiques.

[1] Au 1er janvier 2020, les missions du GIP FVI (France Vétérinaire international) ont été intégrées à l’ENSV au sein de VetAgro Sup pour devenir ENSV-FVI.

[2] École nationale d’administration (ENA), École des hautes études en santé publique (EHESP), Institut national des études territoriales (INET), École nationale de la sécurité et de l’administration de la mer (ENSAM), École nationale de la magistrature (ENM), École nationale des services vétérinaires (ENSV), École nationale supérieure de la police (ENSP), Institut des hautes études de l’éducation et de la formation (IH2EF, ancienne ENSENR), École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSSIB), Institut national du patrimoine (INP), Écoles normales supérieures (ENS).