Actualités

1 seule santé

Une seule santé, oui mais en pratique ? Retour sur la conférence du 17 mars

Mercredi 17 mars 2021, jour anniversaire du premier confinement décidé par le Gouvernement français dans le cadre de la pandémie liée à la Covid-19, plus de 2 700 personnes ont participé à distance à la conférence « Une seule santé, en pratique ? » qui s’est tenue à VetAgro Sup.

Parrainée par la ministre de la Transition Écologique et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et co-organisée avec l’Association Santé Environnement France (ASEF), la fédération France Nature Environnement (FNE), la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB), la Fédération des Syndicats Vétérinaires de France (FSVF) et l’association Humanité et biodiversité (H&B), cette journée a été l’occasion de co-construire des solutions et des recommandations d’action publique, nourries des réflexions sur l’existant et des regards de praticiens.

Pour réfléchir, comprendre et trouver des solutions durables et préventives, sept ateliers thématiques, encadrés par un comité scientifique et regroupant des experts de la santé humaine, animale et environnementale, se sont tenus en amont de cette journée autour des questions de microbiotes, de biocides, de faune sauvage, d’agriculture et d’alimentation, de territoires et de formation dans une approche locale et internationale.

Quatre conférences plénières ont par la suite questionné les dimensions épidémiologiques, économiques et éthiques de la santé globale, avec les interventions d’Hélène Soubelet (Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité), Carine Milcent (Paris School of Economics), Catherine Larrère (Université Panthéon Sorbonne) et Marc-André Sélosse (Muséum National d’Histoire Naturelle).

Les débats issus de ces conférences et les ateliers thématiques préparatoires ont permis de dégager des recommandations concrètes en matière de recherche, de politiques publiques et de formation. Ces résultats ont été présentés face à des élus et des décideurs locaux, nationaux et internationaux, parmi lesquels Jean-Philippe Dop (directeur adjoint de l’OIE) Pierre Dubreuil (directeur de l’OFB) Roger Genet (directeur de l’ANSES), Jean-François Mattéi (ancien ministre de la Santé) dans le cadre d’une table ronde animée par Julien Fosse (Centre d’Etudes et de Prospective) et devant des grands témoins : Cédric Bourillet (directeur général de la Prévention des Risques), Grégory Doucet (maire de Lyon) en vidéo, Stéphanie Dupuy-Lyon (directrice générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature) en vidéo, Bruno Ferreira (directeur dénéral de l’Alimentation), Jean-Michel Longueval (vice-président chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche à la Métropole de Lyon) en vidéo, Yannick Neuder (vice-président chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche à la région Auvergne-Rhône-Alpes) en vidéo et Elisabeth Toutut-Picard (députée).

Ces recommandations ont été adressées au Gouvernement, aux parlementaires et aux élus locaux sous la forme d’une déclaration finale de recommandations, co-signée par les cinq associations organisatrices ASEF, FNE, FRB, FSVF et H&B. Vous pouvez la découvrir ici.