Actualités

Recherche

Un nouveau succès à un appel à projet compétitif ANR : le projet ARMAGUEDON

L’unité de recherche Rongeur Sauvages Risques sanitaires et Gestion des population (RS2GP, unité propre de VetAgro Sup), dirigée par Virginie Lattard, a décroché pour la 2nd année consécutive un projet financé par l’ANR (Agence nationale de la recherche) et intitulé « Approche interdisciplinaire en génomique, écologie urbaine et éco-épidémiologie pour une meilleure gestion des rats à Paris ».

Les rats bruns font en effet partie des espèces synanthropes les plus abondantes vivant dans des habitats urbanisés, mais aussi les moins étudiées dans de tels environnements. Leur large répartition dans les villes pourrait potentiellement mettre des organismes infectieux zoonotiques en contact avec des personnes. Le manque de connaissances sur l’écologie spatiale du rat en ville nuit à l’efficacité des programmes de gestion mais compromet surtout la gestion des risques sanitaires associés.

Ce projet permettra d’étudier les populations de rats bruns dans la ville de Paris, il se déroulera sur 30 mois à partir de janvier 2021 et sera mené en partenariat avec le ISYEB Muséum national d’Histoire naturelle, Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité de l’Institut Pasteur et le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les processus d’information et de communication (GRIPIC).

Cette collaboration interdisciplinaire entre scientifiques et administrateurs urbains structurera un programme intégré de gestion des rats, développant ainsi de nouvelles options pour le contrôle des populations de rats et pour une meilleure perception sociale du rat dans la société.