Actualités

Formation

Choisissez l’internat dans l’une des quatre écoles nationales vétérinaires de France

L’internat proposé par les 4 Écoles nationales vétérinaires de France (ENVF) est une formation annuelle universitaire pluridisciplinaire de haut niveau, fondée sur une pratique clinique au sein de leurs Centres Hospitaliers Universitaires Vétérinaires (CHUV). L’internat des ENVF est validé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et reconnu par les dispositifs d’accréditation internationaux.

 

L’internat, qu’est-ce-que c’est ?

L’Internat est une formation d’un an, à plein temps, qui repose sur des stages cliniques de plusieurs semaines dans les différents secteurs et services spécialisés des CHUV des 4 écoles nationales vétérinaires de France (ENVF).

Les stages cliniques proposés sont variés, généralistes et spécialisés : médecine interne, chirurgie, reproduction, urgences et soins intensifs, anesthésie, biologie clinique, imagerie médicale (radiologie, échographie, scanner et IRM), médecine de spécialités (cardiologie, comportement, dermatologie, neurologie, oncologie, ophtalmologie, …), médecine et chirurgie des nouveaux animaux de compagnie (NAC).

Concrètement, comment cette année se déroule-t-elle ?

Chaque interne est accompagné par un tuteur clinicien sénior tout au long de sa formation. Il est également encadré par des enseignants et praticiens hospitaliers spécialistes reconnus par les Collèges Européens et/ou titulaires des DESV français dans toutes les disciplines qu’il est amené à pratiquer.

Les internes réalisent des travaux personnels encadrés et des ateliers de gestes techniques, qui peuvent avoir lieu dans des salles de simulation dédiées. Ils participent également à des conférences internationales communes aux 4 écoles.

L’évaluation régulière des internes donnent lieu à un diplôme délivré par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Le diplôme d’ancien interne des ENVF est le seul diplôme d’internat vétérinaire reconnu par l’enseignement supérieur et pouvant se faire valoir comme tel.

Qu’est-ce-que cela peut m’apporter ?

En choisissant l’internat des ENVF vous bénéficiez non seulement d’une formation pluridisciplinaire clinique et théorique mais aussi de l’enseignement universitaire supérieur avec son capital de ressources en termes de recherche, d’accès facile aux données bibliographiques et d’innovation scientifique.

En immersion dans les centres hospitaliers universitaires vétérinaires auprès de spécialistes et d’enseignants cliniciens, vous acquérez ainsi une autonomie professionnelle de manière encadrée et un diplôme d’État de lisibilité internationale, reconnu par l’European Board of Veterinary Specialists (EBVS) et qui vous ouvre la voie à la spécialisation. 

Comment y accéder ?

Le recrutement pour l’internat est commun aux quatre ENVF et se fait par concours national. Sont admis à candidater les titulaires du diplôme d’État de docteur vétérinaire français, les titulaires d’un diplôme vétérinaire étranger jugé équivalent par le jury du concours d’admission et les élèves des écoles nationales vétérinaires françaises, ainsi que les élèves d’écoles vétérinaires étrangères délivrant un diplôme vétérinaire jugé équivalent par le jury du concours d’admission, au cours de leur dernière année de formation initiale.

Places d’internat disponibles dans les écoles en 2020-2021 :

  • ENVA : 20
  • VetAgro Sup : 18
  • Oniris : 16
  • ENVT : 16

Témoignages d’anciens internes de VetAgro Sup

 

« L’internat animaux de compagnie a été un réel tournant dans ma carrière de vétérinaire. En tant que jeune diplômée encline aux incertitudes, cette année d’internat m’a permis de prendre confiance en moi et de trouver naturellement ma voie. Tout au long de cette année, de façon progressive et encadrée, j’ai appris à prendre des responsabilités, résoudre des problèmes et ai progressé activement sur mes connaissances scientifiques grâce à des intervenants pluridisciplinaires. De plus, cette année a été pour moi une porte ouverte vers la spécialisation que je réalise actuellement et qui m’épanouit professionnellement. »

Alexandra Nectoux, promotion 2015-2016, VetAgro Sup

 

« Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié mon année d’internat publique au sein du centre hospitalier de VetAgro Sup. Elle m’a permis d’approfondir mon socle de connaissances théoriques et de m’initier à la prise de responsabilités et à la gestion d’équipe, parties inhérentes de la pratique de la médecine. Il s’agit également pour moi d’une première expérience intéressante du contact avec la clientèle. Après avoir travaillé dans des structures où il existait une forme d’internat privé, il me semble que l’internat publique présente plusieurs avantages, notamment celui de mettre en avant la formation théorique. Personnellement cette année m’a permis de confirmer l’intérêt que je portais pour la réanimation. J’ai également développé un intérêt pour la recherche, grâce à la participation à des projets de recherche clinique. Je poursuis actuellement dans cette voie : après quelques années de pratiques j’ai décidé de commencer une thèse universitaire sur une problématiques liée à la réanimation. »

Mathieu Magnin, promotion 2014-2015, VetAgro Sup

Actuellement étudiant en thèse doctorat en physiologie à VetAgro Sup

 

« Une année d’internat à VetAgro Sup riche en apprentissage, échanges, une année pour affiner un projet professionnel, converti en année d’assistanat au SIAMU pour ma part. Surtout une année de franche solidarité entre toute cette chouette promo d’internes dont certains sont restés des amis proches. Une année essentielle dans mon parcours vétérinaire »

Amandine Viole, promotion 2015-2016, VetAgro Sup

 

« J’ai réalisé mon internat « animaux de compagnie » à VetAgro Sup sur le campus vétérinaire de Lyon entre 2015 et 2016. Même si ce rôle n’a pas toujours été évident (gros horaires en semaine et le week-end) et pas rémunéré à juste titre, j’y ai beaucoup appris et ne regrette pas d’être passé par là au cours de mon cursus. Véritable tremplin vers la vie active et certaines spécialisations, cet internat m’a permis d’approfondir mes compétences, de peaufiner ma technicité, de gérer mes capacités à actualiser mon savoir… Aujourd’hui encore j’utilise tous ces atouts au quotidien dans mon travail. Je reste aussi très proche d’une partie de mes co-internes qui ont été de véritables soutiens et qui sont aujourd’hui tout simplement des amis. »

Clément Parlouer, promotion 2015-2016, VetAgro Sup