Actualités

Expertise

Rhinopneumonie équine : VetAgro Sup en 1ère ligne

Lors d’une compétition internationale de CSO à Valence (Espagne) un foyer important d’herpès virose type 1 (HVE1 ou rhinopneumonie) s’est déclaré. Face à cette épidémie et à l’urgence de la situation, la Fédération Française d’Equitation (FFE) a organisé le rapatriement des chevaux résidant en France pour les mettre en quarantaine et assurer leurs soins au Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher).

Sur la base d’une forte collaboration établie depuis bientôt 20 ans entre la FFE et le pôle de compétences en santé équine de VetAgro Sup (Marcy L’Etoile) pour la gestion des aspects sanitaires, réglementaires et les soins d’urgences aux poneys et chevaux de l’Open Generali, la Fédération a naturellement fait appel à l’expertise du campus vétérinaire pour accueillir et gérer cette quarantaine. Face à cette situation d’urgence, la Clinéquine (clinique des équidés du pôle de compétences) a immédiatement répondu à l’appel en gérant la logistique très spécifique dans le cadre d’une telle quarantaine et en envoyant sur place une équipe de 6 vétérinaires en rotation dirigée par le Dr Vétérinaire Xavier Peyrecaves. Ainsi, le vendredi 12 mars, ces cliniciens ont accueilli au Parc équestre fédéral le premier convoi composé de dix premiers chevaux transférés par le Dr Jérôme Thévenot vétérinaire de l’équipe de France qui a accompagné ces athlètes depuis l’Espagne.

 

La Clinéquine apporte son soutien et son expertise à la filière fortement touchée par cette épidémie d’HVE1. Au-delà de cette action à Lamotte-Beuvron, l’unité d’isolement pour contagieux du campus vétérinaire (Marcy L’Etoile) a reçu un premier cheval atteint d’une forme neurologique grave, acheminé en décubitus sur une civière. Après plusieurs semaines de soins intensifs prodigués par l’équipe soignante, il a pu regagner son écurie en fin de semaine dernière.

 

Parmi les 10 premiers chevaux arrivés en quarantaine à Lamotte-Beuvron, 4 ont pu retourner chez eux. L’autorisation de quitter la quarantaine est donnée après 3 tests PCR négatifs consécutifs sur un écouvillon nasopharyngé réalisé à une semaine d’intervalle dans un laboratoire français homologué. 

Le 19 mars l’équipe vétérinaire de la Clinéquine de VetAgro Sup sous la direction du Dr PEYRECAVE a également reçu un nouveau groupe de onze chevaux en provenance d’Espagne dont ils vont suivre l’état de santé durant leur quarantaine au Parc fédéral. Trois chevaux résidant normalement en France sont encore hospitalisés en Espagne.