Actualités

Partenariats

Lancement à Lyon du premier hub mondial en Santé Publique Vétérinaire

Avec la création de son HUB VPH (Veterinary Public Health), Lyon s’impose comme le territoire de référence en santé publique vétérinaire. Une initiative publique-privée exemplaire.

Deux siècles et demi après la naissance, à l’initiative de Claude Bourgelat, de la première école vétérinaire dans le monde, Lyon continue d’innover. Initiée depuis plusieurs mois, la démarche collective de réflexion et d’action en Santé Publique Vétérinaire (Veterinary Public Health – VPH) « HUB VPH », est officiellement présentée ce jour.

Cette initiative inédite, fruit d’une mobilisation exemplaire entre partenaires publics et privés(1), vient renforcer l’image d’excellence de la région lyonnaise en matière de Santé Publique Vétérinaire. Un enjeu stratégique pour les générations futures en raison de l’émergence, de la propagation rapide et de la multiplication des épidémies animales, parfois transmissibles à l’homme ; des questions environnementales, des enjeux de biodiversité ainsi que des enjeux de disponibilité et de qualité alimentaire(2).

« Notre ambition est de constituer un réseau public-privé de réflexion et d’action afin de catalyser les forces vives de la recherche, de l’innovation, de l’éducation et de l’industrie de la région Auvergne-Rhône-Alpes autour de la santé publique vétérinaire. En favorisant les échanges, en développant une recherche de pointe, en élaborant des solutions de rupture, nous contribuerons à répondre en particulier aux enjeux majeurs de santé publique liés aux grandes épidémies animales à l’échelle mondiale. Il s’agit d’une démarche inédite, de nature à faire rayonner le territoire au niveau national et international », explique Emmanuelle Soubeyran, directrice générale de VetAgro Sup et porte-parole de ce HUB VPH.
Les réunions préparatoires entre enseignants, chercheurs – notamment du réseau de recherche régional en santé animale (réseau SAARA(3)), industriels, clusters et experts internationaux, ont confirmé la légitimité du site lyonnais et la nécessité de tisser de nouveaux liens entre santé animale et santé humaine dans une approche interdisciplinaire autour du concept de « santé globale ».
Dans cette optique, les priorités du HUB VPH s’articuleront, dans un premier temps, autour de quatre grands axes.

  • La promotion du concept de Santé Publique Vétérinaire et l’animation d’une communauté d’experts internationaux
  • La création d’une chaire industrielle d’enseignement et de recherche en Santé Publique Vétérinaire labellisée IDEX (Initiative D’Excellence du Programme d’investissements d’avenir). Portée par Boehringer Ingelheim, le CNRS, l’Université de Lyon, l’Université Claude Bernard Lyon 1 et VetAgro Sup, cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet IDEX et en particulier de son axe « Biosanté & Société ».

La chaire vise à promouvoir la Santé Publique Vétérinaire par la mise en place d’une formation transdisciplinaire pour des publics diversifiés et internationaux (Master international, formations courtes …) et par la recherche via le développement d’outils et projets autour de l’éco-épidémiologie et de la socio-économie appliquées au choix de plans d’intervention en santé animale.
« Outre une formation interdisciplinaire, la chaire s’appuiera sur une unité de recherche de haut niveau en matière d’épidémiologie évaluative & prédictive et de socio-économie en santé animale », précise Frédéric Fleury, président de l’Université Lyon 1.

  • Orchestré par l’Aderly, le renforcement de l’attractivité du territoire du Grand Lyon auprès des sociétés innovantes dans le domaine de la Santé Publique Vétérinaire.
  • Enfin, le HUB VPH encouragera l’apprentissage et la formation professionnelle afin de satisfaire de manière efficace et réactive aux enjeux des entreprises du secteur. Dans ce cadre, un projet pilote est lancé pour répondre notamment aux besoins de recrutement de techniciens spécialisés en bioproduction pour le futur site de vaccins vétérinaires du groupe Boehringer Ingelheim à Lyon-Jonage, dont la mise en service est prévue en 2022.

D’autres initiatives sont actuellement en cours d’évaluation, dont l’organisation d’une grande conférence internationale en 2021.

 

Plus d’informations : [CP] Lancement à Lyon du premier hub mondial en Santé Publique Vétérinaire

 

(1) Partenaires fondateurs : Aderly, Région Auvergne-Rhône-Alpes, BIOASTER, Boehringer Ingelheim, Institut Mérieux, Lyonbiopôle, Métropole de Lyon, Université de Lyon et VetAgro Sup. Partenaires associés : INRAE, ANSES.
(2) Dans les 30 années à venir, la population mondiale devrait s’accroître de près d’un tiers pour atteindre 10 milliards d’habitants, entraînant une hausse des besoins en nourriture de plus de 50 % par rapport à 2010.
(3) Réseau de recherche pour la santé animale en région Auvergne-Rhône-Alpes crée en 2018 avec l’ANSES, INRAE et VetAgro Sup