Actualités

Formation International

VetAgro Sup signe un nouveau double-diplôme avec l’université de Turin

Fort d’un partenariat de près de trente ans et après plus de deux années de travail, VetAgro Sup et le département des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (DISAFA) de l’Université de Turin ont officiellement signé l’accord de double-diplôme pour les parcours Animal Sciences et Agricultural sciences. Ce double-diplôme permettra de délivrer à la fois le diplôme d’ingénieur agronome de VetAgro Sup et le diplôme de Master en sciences animales ou sciences agricoles de l’université de Turin.

A cette occasion, Jeanne-Marie Bonnet, directrice générale par intérim de VetAgro Sup, accompagnée de Gilles Brunschwig et Margaux Meysonnet de la direction des relations internationales, s’est rendue au Palazzo del Rettorato, au cœur de la ville de Turin, pour rencontrer la professoressa Marcella Costa, vice-présidente adjointe à la pédagogie internationale et représentante du Recteur de l’Université de Turin.

Ce double-diplôme concrétise et consolide la coopération mise en place avec un établissement d’enseignement supérieur européen reconnu par ses pairs. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie internationale de l’établissement, ayant deux objectifs majeurs :

  • Le renforcement de la politique de développement des diplômes conjoints, demandé par la Commission des Titres d’Ingénieurs (CTI)
  • La visibilité et la reconnaissance de la formation et de l’établissement hors des frontières du territoire national

Les étudiants inscrits devront effectuer deux semestres minimum dans leur université d’origine et deux semestres dans l’université partenaire. Le dernier semestre de la formation sera réalisé sous la forme d’un stage de 6 mois suivi d’un mémoire et d’une soutenance. Les étudiants auront la possibilité de faire leur stage en France, en Italie ou n’importe où dans le monde.

Les premiers échanges dans le cadre de cette formation débuteront en janvier 2022 avec deux étudiants français du cursus ingénieur qui partiront pour le parcours Animal sciences.

Nous espérons que de nombreux autres étudiants, français et italiens, marcheront dans leurs pas dans les années à venir !