Une étudiante lauréate au Prix de l’Entrepreneuriat Etudiant

Une étudiante lauréate au Prix de l’Entrepreneuriat Etudiant

A l’occasion du Prix de Entrepreneuriat Etudiant, de Clermont Auvergne Pépite, le jeudi 22 mars 2018, Tiphaine DE TIENDA a reçu le prix Innovation pour son projet Lou Gabissou. Rencontre avec cette ingénieure de 2e année sous statut étudiante entrepreneure.

 

Peux-tu nous présenter en quelques mots ton projet Lou Gabissou ?

Lou Gabissou, projet et création familiale, est une entreprise agricole qui sera gérée par 3 associés : mes parents et moi-même. L’activité principale est la culture de céréales et oléagineux ainsi que l’élevage de moutons tout en privilégiant une agriculture responsable et écologique. Le fruit de la récolte sera transformé en produits de consommation alimentaire (farine, huile, pâtes). Au sein de cette gamme de produits courant, viendra s’ajouter l’élaboration d’une boisson végétale avec les produits cultivés sur la ferme dont le procédé sera innovant. La boisson sera élaborée à base de céréales cultivées sur la ferme. Grâce à son procédé de fabrication incluant une germination, elle sera dotée d'une grande qualité nutritionnelle. L'élaboration de cette recette innovante demandant du temps et du matériel, nous pourrons vous la proposer, à priori, dans l'année 2020. Mais avant d’aboutir sur le développement de ce produit, nous voulons que l’entreprise soit pérenne.

L’entreprise, SCEA Lou Gabissou, est officiellement créée depuis le 18 mai 2018 avec 90ha de culture et pâture.

 

Comment ton projet a-t ’il émergé ?

C’est surtout l’envie d’être agricultrice et d’avoir ma propre ferme à l’effigie de mes parents. J’ai eu l’idée innovante de mélanger le savoir, l’expertise de mes parents et ma propre vision du métier. C’est ce mélange des savoirs qui est un véritable atout dans le projet.

 

As-tu suivi des modules spécifiques ?

Le Prix Pépite a été un véritable tremplin, cela m’a forcé à présenter très sérieusement le projet, de clarifier les choses dans ma tête et développer le projet sur papier (business plan et faisabilité économique). J’ai suivi quelques formations avec Clermont Auvergne Pépite : l’art du pitch, bootcamp, la propriété intellectuelle avec Busi - des sujets qui m’ont permis d’étoffer mes compétences et de faire mûrir mon projet. De plus, le statut étudiante entrepreneure va me permettre d’effectuer mon dernier stage au sein de ma propre entreprise.

 

Pourquoi as-tu choisi de t’engager dans cette aventure ?

Le goût du challenge principalement et à force de se donner des défis j’ai vraiment réalisé l’avancée du projet en signant l’acte de propriété de 25ha.

 

En quoi cela va-t-il t’aider dans ton avenir professionnel ?

C’est le projet d’une vie et l’occasion d’associer ce que j’ai appris durant ma formation. Le milieu compte beaucoup d‘entrepreneurs, l’agriculteur est un chef d’entreprise. Le métier agriculteur est en plein virage, il devient son propre expert et conseiller on est aujourd’hui bien loin du schéma classique de l’agriculteur qui ne sort pas de sa campagne. C’est un vrai plus d’avoir le diplôme d’ingénieur.

 

Des perspectives pour la suite ?

L’année prochaine, je serai en 3e année et j’ai choisi de suivre l’option SA’innov car je serai responsable de la transformation des produits et l’élaboration des recettes. Cette option est un véritable plus pour les démarches qualités afin de connaître les différentes normes et procédés de fabrication.

En parallèle, je deviendrai associée début d’année 2019, après avoir suivi des formations avec la chambre d’agriculture. Les produits seront commercialisés en janvier 2019, et disponibles à la vente auprès particuliers via les AMAP ou magasins bio.