Les programmes internationaux de formation

 

Le Master Food Identity

(Erasmus Mundus)

Coordonné par l’ESA d’Angers, porté par un consortium d’universités de cinq pays européens (France, Italie, Roumanie, Royaume Uni et Espagne), ce master a pour objectif de former des cadres du secteur agro-alimentaire. Porteurs d’une culture internationale, ils seront entraînés à la gestion technique de la typicité et la valorisation des produits de terroir du monde entier. Le programme du master développe trois thématiques : - Construction de la spécificité d’un produit agro-alimentaire : « de la terre au terroir », - Caractérisation de la spécificité : « les produits authentiques et identifiables », - Développement, valorisation et commercialisation des produits régionaux et traditionnels dans un cadre européen : « l’image du terroir dans mon assiette » Le programme a démarré en 2009 avec 7 étudiants. La promotion 2010 compte 12 étudiants venant d’Arménie, Afghanistan, France, Pérou, Royaume -Uni et Salvador, et 25 étudiants sont admis au titre de la promotion 2011. Ces derniers bénéficieront de bourses Erasmus Mundus. VetAgro Sup accueille les étudiants pour le 3e semestre, dans le cadre du programme Entreprises et Produits Alimentaires Terroir, coordonné par le Professeur Annick Lebecque.

Projet financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Erasmus Mundus

Biohealth computing

 (Erasmus Mundus)

BioHealth Computing EM est un programme de Master européen en un an qui a été labellisé "Erasmus Mundus" en 2010. Il est ouvert aux meilleurs étudiants désireux de mettre leurs compétences au service de l'innovation des entreprises et/ou institutions internationales du domaine de la santé humaine et animale. Le programme de formation est composé de quatre spécialités : Recherche clinique, Santé animale et environnementale, Biotechnologie moléculaire, et Mathématiques appliquées. Il est organisé en deux semestres à suivre dans deux universités européennes qui attribuent toutes deux les crédits ECTS correspondant (30:30), ainsi que leur diplôme national de Master (double diplôme). Les cours débutent en septembre par une période d'intégration et finit par des cours d'été réunissant tous les étudiants dans le BioPark d'Archamps-Genève. Pendant le premier semestre, les étudiants suivent des cours de perfectionnement dans les domaines scientifiques relatifs à leur spécialité. Le deuxième semestre est consacré à un projet de recherche commun de neuf mois, associant deux étudiants venant de deux domaines scientifiques différents pour résoudre un problème unique. Le programme est réalisé par un consortium d’universités européennes (France, Pays-Bas, Espagne, Italie et Roumanie) coordonné par l’Université Joseph Fourier de Grenoble. VetAgro Sup est membre associé du consortium du Master, et à ce titre fait partie du consortium européen BioHealth Computing. Le consortium "BioHealth Computing" Pour donner aux étudiants l'occasion d'accéder à l'environnement international du secteur de la santé, le consortium associe non seulement des partenaires universitaires, mais aussi des grandes entreprises (par exemple Merial, BioMérieux et Sanofi-Pasteur), et des Parcs de Transferts de Technologie (Grenoble, Barcelona, Torino et Maastricht) qui transforment les découvertes réalisées dans le domaine des biotechnologies en solutions innovantes pour la Santé Publique. Ce réseau unique d'organismes et d'entreprises européennes est actuellement en cours d'élargissement à des sites extérieurs à l'Union Européenne : Genève (Suisse), Osaka (Japon), Séoul (Corée du Sud), Shanghai (Chine), Ankara (Turquie), Mexico (Mexique). Le consortium BioHealth Computing ouvre à la rentrée 2013 une école doctorale proposant aux étudiants intéressés de continuer en thèse dans le cadre d'une co-tutelle entre deux universités. Le consortium offre des bourses aux étudiants (10 000 euros pour les Européens et 24 000 euros pour les non-Européens). Le Pr Philippe Sabatier est coordinateur de ce consortium pour VetAgro Sup

Projet financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Erasmus Mundus

GAVA : Governance for Sustainable Development

(Erasmus Curricula)

 

VetAgro Sup a participé depuis fin 2010 au projet européen GAVA (Governance for Sustainable Development), financé par la Commission Européenne. Son objectif est de mettre en place des programmes communs de formation de Master et Doctorat dans le domaine de la gouvernance pour le développement durable. Le consortium est formé de cinq établissements européens en Allemagne (University of Applied Management), Grèce (University of Crete), France (VetAgro Sup), Pologne (University of Lodz) et Royaume-Uni (University of Westminster), coordonné par l’Université de Lodz en Pologne. Le programme de formation aborde les questions de gouvernance associées au développement de stratégies de développement durable en Europe et dans le monde. Il compte offrir une approche interdisciplinaire qui concerne aussi bien les domaines de l’administration et du droit public, des sciences humaines et sociales (économie, sociologie, science politique, géographie), que des sciences environnementales et des politiques de santé publique.Les modules proposés par VetAgro Sup visent à donner à la fois une connaissance de base et une expertise sur les questions cruciales concernant l'agriculture durable, l’alimentation et la santé publique, autour de 3 thématiques principales :

  • Les enjeux alimentaires et de sécurité sanitaire
  • Les modèles d’agriculture durable
  • La gestion des impacts environnementaux et le développement territorial

 

Projet financé par la commission européenne dans le cadre du programme ERASMUS, action Curricula development

Sustainable farming systems

programme de Master international

Dans le cadre du partenariat de longue date avec la Faculté d’agriculture de l’Université de Turin un programme conjoint de master intitulé « Sustainable farming systems » est suivi depuis quatre ans, avec en perspective l’élargissement du consortium à d’autres universités européennes et la labellisation Erasmus Mundus. La formation a pour objectif de donner la capacité aux étudiants de comprendre et d’évaluer différents systèmes de productions végétales en tenant compte des enjeux auxquels ils doivent répondre. Ce master coordonné pour VetAgro Sup par Pr Nathalie Vassal du département Agronomie et Espace. Des étudiants des deux institutions suivent conjointement deux semestres en Anglais, le premier à VetAgro Sup et le deuxième à l’Université de Turin. L’unité UREP 874 (Unité de Recherche sur l’Ecosystème Prairial) de l’INRA est activement impliquée dans la formation à travers le module « Multifunctionality of grasslands ecosystems » et dans le suivi d’un parcours de recherche en fin de semestre. Le parcours bilingue français – anglais, mis en place à VetAgro Sup dans le cadre du semestre 8 de la formation ingénieur, a la vocation d’être consolidé et ouvert aux étudiants étrangers anglophones.