Les enjeux environnementaux et de développement durable s’inscrivent de manière incontournable dans les évolutions des grands secteurs économiques et au cœur des orientations des politiques territoriales. Ce débat est présent autant dans l’échelle locale que globale. Les entreprises et les collectivités territoriales proposent déjà des métiers dans lesquels des connaissances spécifiques mais aussi une capacité d’ouverture, de créativité et de prospective sont nécessaires.

Forts de leurs connaissances dans les parcours scientifiques du domaine de la biologie puis de leur cursus d’ingénieur, en croisant des domaines comme l’agronomie, le développement durable des territoires et le management des entreprises alimentaires, les étudiants doivent pouvoir intégrer une formation de fin d’études qui préparera de façon appropriée à ces nouveaux profils et aux enjeux clés de demain.

L’écoterritorialité offre une réponse à la gestion raisonnée des ressources locales et au développement maîtrisé et innovant des structures économiques et sociales en favorisant les transversalités, les modes collaboratifs, les nouvelles formes d’organisation du temps, de l’espace… dans le souci de la préservation environnementale, du mieux-être des acteurs économiques et des habitants, de la santé globale, sans compromettre le besoin de développement et la production de richesses.

L’option cible particulièrement l’ingénierie de projet à l’échelle des entreprises et des territoires d’action dans des domaines clés : agriculture et alimentation territorialisée,  accompagnement des projets d’éco-entreprises, nouvelles mobilités territoriales, production énergétique renouvelable, gestion durable des milieux naturels, nouvelles formes d’urbanisme, nouvelle économie des services, gestion des bio-ressources, écotourisme… thématiques non exclusives autour desquelles l’action combinée des acteurs publics et privés vise à réussir la transition économique, sociale et environnementale inscrite dans les grandes orientations des institutions internationales, des gouvernements, des entreprises et de la société.

Ces modules thématiques sont appuyés par des modules d’outils de l’ingénieur : cartographie et SIG, statistiques appliquées, communication, modélisation, finances et marchés publics et bien sûr la pratique d’un anglais appliqué au secteur d’activité…

 

Mots clés : Transition, Innovation, Collaboratif, Développement territorial, Eco-Entrepenariat

Pour plus d'informations...

Contexte, grands axes de formation, Compétences délivrées, secteurs d'activités visés

Programme EcoTerr

Luc Mazuel
Responsable de l'option EcoTerr
Département « Territoire et Société »
luc.mazuel@vetagro-sup.fr
Tél 04 73 98 13 24